Vente de bois, travaux forestiers et exploitation forestière

1041 Route de L'Escale -

30390 DOMAZAN

04 66 37 23 40

Conseils

Comment allumer son feu 

Prévoir différents 'bois', à savoir :

  • au choix, du bois d'allumage, des écorces, des branchages, des pommes de pin, du bois refendu assez fin, très sec, etc...
  • les cagettes ou palettes fonctionnent très bien, mais nous ne les conseillons pas car en cas d'incendie, les assurances peuvent ne pas prendre en charge les dégâts si des déchets en sont retrouvés dans les cendres.
  • les sarments de vignes ne sont pas conseillés non plus car ils contiennent tous les restes de produits (très dangereux!!!) utilisés par les viticulteurs (les médecins sont très pessimistes quant au devenir santé de leurs utilisateurs!!!)
  • du bois fendu un peu plus gros.
  • du bois rond non refendu.

Du papier, du carton, des boites d'œufs (très bon). 

Dans l'absolu, il ne faut brûler que du papier, carton ou emballage non imprimé (rare à trouver donc), car les encres utilisées sont des polluants.

Si vous le pouvez, donc, enlevez les étiquettes collées sur les emballages et jetez-les dans votre poubelle destinée aux papiers, cartons et emballages.

En pratique :

- Tout d'abord vider les cendres si ce n'est déjà fait.
- Mettre du papier froissé en boules pas trop serrées (ne pas froisser trop fort), puis déchirer du carton ou une boite d'œufs et parsemer votre foyer en laissant des passages d'air pour éviter l'étouffement du feu. 
- Croiser quelques morceaux de bois d'allumage, d'écorces, etc (4 ou 5), sur le papier, comme un "tipi". 
- Allumer le feu en enflammant le papier à plusieurs endroits. 
- Ouvrir les tirages dès l'allumage, et réguler ensuite en fonction de la puissance du feu.
- Quand le bois brûle bien, mettre le bois refendu très sec (4 à 5 morceaux), toujours en croisé "tipi". 
- Le feu ayant bien pris, mettre du bois fendu plus gros, pour constituer un bon brasier, et ensuite mettre au choix du bois rond ou fendu, tout dépend du type de chauffage souhaité. 
- Si le feu a tendance à s'étouffer, il faut donner un peu d'oxygène au brasier, en remuant celui-ci par dessous à l'aide d'une pelle à feu, ou en soulevant les bûches qui brûlent. 
- L'oxygène est un élément indispensable au bon fonctionnement d'une cheminée, il faut donc favoriser un passage d'air sous le feu afin de l'alimenter correctement en air.

Astuces :

L'hiver, c'est aussi la saison des agrumes (oranges, citrons, pamplemousses...), le plein de vitamines pour vous, mais aussi un excellent moyen pour allumer votre feu, et parfumer votre maison.

Concrètement, vous gardez la peau des fruits après les avoir épluchés, vous la posez sur un coin de votre cheminée ou directement sur le bord de l'insertion, et, une fois sèche, mise au feu, la peau s'enflamme comme du bois d'allumage au contact du papier ou du brasier.

Il en est de même pour les pommes de pin séchées, ou les coquilles de noix. 

Prenez de bons réflexes : plutôt que de les mettre à la poubelle, brûlez tous les papiers, cartons, mouchoirs en papier, essui-tout, etc, en gardant à l'esprit qu'il faut éviter de brûler les encres... 

Types de chauffage

Si c'est une flambée pour le plaisir, il est conseillé d'utiliser principalement du bois fendu de diamètre plus ou moins gros. 
Si c'est un chauffage en continu, donc principal , une fois le brasier constitué, il faut panacher bois rond et bois fendu.

Pour garder un feu toute la nuit en continu:

Le soir après avoir constitué un bon brasier, mettre quelques morceaux de bois fendu,puis uniquement du bois rond et de gros diamètre, et fermer légèrement les tirages afin de réduire le régime du feu. 
Au matin, il est possible d'enlever quelques cendres (pelle et sceau métallique) sur les cotés du brasier pour "aérer" le feu, puis de faire repartir le feu uniquement avec du bois d'allumage, et de renouveler l'opération, bois refendu, puis fendu, etc... le tout en ayant ouvert les tirages de la cheminée.

Petites astuces

C'est à la mode et surtout très pratique : le sac de courses à roulettes.

Voilà un excellent moyen pour véhiculer le bois à l'intérieur de la maison sans se faire mal au dos, ni se salir ou salir la maison (la ménagère sera ravie...). 

Prévoir, pour stocker le bois à côté de la cheminée, un contenant assez important (type vieille benne à vendanges en bois, ou malle en bois ou osier, etc... les vides greniers sont de bons plans pour trouver ce genre d'articles), ceci pour au moins deux bonnes raisons:

  • le bois sera stocké pour la journée, vous n'aurez donc pas à ressortir s'il fait très froid.
  • vous aurez moins de déperdition de chaleur, en ouvrant du coup moins souvent la porte.

Conseils divers

Pensez, une fois la cheminée hors service, à fermer les différents tirages de celle-ci, ainsi que le clapet situé à la base de l'intérieur du conduit, ceci afin que l'air froid n'entre inutilement dans la maison.

Le ramonage

Il est conseillé de le faire dès que la saison de chauffage s'est écoulée, donc en général fin de printemps, ceci afin de ne pas vous retrouver à devoir le faire faire dans l'urgence. 

De plus, pour le professionnel qui interviendra, il est plus facile et moins dangereux de monter sur un toit par temps sec. 

C'est également grâce à son intervention que vous saurez si le bois brûlé pendant l'hiver était ou non de bonne qualité. 

En effet, l'état du conduit et le type de dépôt qui s'y est formé pendant la période de chauffage sont d'excellents indicateurs de bois brûlé bien sec ou pas. 

Vous pourrez ainsi décider de changer ou non de fournisseur de bois.

Attention, cela ne remplace en aucun cas le ramonage obligatoire, deux fois par an, effectué par un professionnel.

Si vous recherchez un professionnel du ramonage, nous pouvons vous conseiller Monsieur Philippe ESNAULT 07.82.81.38.50.

Et pour finir

Par sécurité nous vous recommandons d'installer un détecteur de fumée à proximité du foyer (environ 15 €, dans tout magasin de bricolage)